Étudier la médecine en France : la bureaucratie.

octobre 21, 2020 0 Par Sergino De Marco
Étudier la médecine en France : la bureaucratie.

La médecine en France

Beaucoup de gens sont déjà dégoûtés quand ils lisent ce mot et vous avez raison !
La bureaucratie (surtout pour les études de médecine en France) est lente et ennuyeuse, mais nécessaire.
En janvier 2020, mon processus bureaucratique commence.
Sachez que pour accéder à une université française, vous devez vous inscrire sur la plateforme, avec votre carte d’identité, l’I.S.E.E., vos bulletins scolaires de 5 ans de lycée, votre certificat de langue, mais surtout une lettre de motivation présentant votre curriculum vitae.
Les universités étrangères préfèrent les jeunes qui font du bénévolat et j’apprécie personnellement, il n’y a pas que les études !
Après avoir obtenu tous les documents nécessaires, j’ai commencé à rédiger la lettre. Je vous laisse un petit échantillon, évidemment traduit :
Le 6 juin, j’ai reçu le courriel tant attendu : ma candidature avait été acceptée !
Vous ne pouvez pas imaginer la grande satisfaction que j’ai éprouvée !
J’ai immédiatement acheté un billet pour la France, je me suis inscrit à la faculté : j’étais officiellement devenu étudiant à l’université de Poitiers !
De retour chez moi en un rien de temps, j’ai commencé à organiser mon séjour chez mes cousins de l’autre côté des Alpes.

Vivre en France en tant qu’étudiant en médecine

Déménager n’est pas facile, surtout quand on a 20 ans et qu’on vit à 8700 km de chez soi.
Vous avez besoin d’une bonne stratégie (vous voyez ? Vous avez besoin d’une stratégie pour tout dans la vie, pas seulement pour le test :P) et de quelques petits trucs que je veux partager avec vous.
Logement : fondamental pour les étudiants hors domicile
Pour que vous n’ayez pas à vivre sous un pont, vous devez commencer à vous mobiliser immédiatement pour trouver un logement adapté à vos besoins. Il existe plusieurs sites proposant des hébergements, notamment : leboncoin.fr, pap.fr, LocService.fr, immojeune.com et lokaviz.fr.
Ne vous précipitez pas, comparez les prix et essayez de comprendre la situation géographique et la distance qui vous sépare des supermarchés, des banques et des pharmacies. Vous ne voulez pas vivre au milieu de nulle part, croyez-moi ! N’oubliez pas que lorsque vous signez le contrat, vous devez payer au moins un mois de garantie.
Cherchez un logement près de la faculté de médecine pour profiter d’une demi-heure de sommeil supplémentaire qui ne se gâte jamais ou si vous cherchez un prix avantageux vous pouvez toujours trouver un logement dans une zone plus périphérique, votre porte-monnaie vous en remerciera.
Ce qui compte, c’est qu’elle soit bien desservie par les transports publics.
Sinon, vous devrez acheter un vélo, voyez le côté positif : pas de gym !
Enfin, vous devrez souscrire une assurance logement à la banque, c’est obligatoire !
Personnellement, j’ai trouvé un studio confortable et meublé dans un quartier calme de la ville, indispensable pour ceux qui, comme moi, préfèrent l’étude individuelle et ont besoin d’un silence total.
Vous découvrirez à vos dépens l’importance de Google maps, vous ne pouvez pas imaginer les innombrables fois où je me suis perdu sur le chemin du retour (avec la pluie) et si ce n’était pas pour l’internet, je serais encore en train d’errer au milieu de nulle part !
Merci pour l’itinérance internationale.
En effet, à partir du 15 juin 2020, vous pourrez utiliser l’internet dans toute l’Europe avec le même plan tarifaire que celui que vous avez en Italie.

Étudier la médecine en France : bourses

Si l’argent est un problème, ne vous découragez pas, l’État français offre de nombreuses bourses.
Le corps principal est le CROUS, qui est présent dans toute la France. Il propose des bourses d’études basées principalement sur les revenus, mais aussi des logements dans différentes maisons d’étudiants, de la restauration et même des emplois à temps partiel.
Par ailleurs, il faut souligner que l’université publique française est réellement accessible à tous : les frais de scolarité annuels ne dépassent pas 200€ et si vous disposez d’une bourse d’études, vous êtes exonéré de paiement.
Enfin, un autre organe fondamental est la CAF, qui garantit un soutien financier mensuel pour le paiement du logement. En termes simples, si vous avez un loyer de 400€, la CAF paie entre 100/200€, cela dépend toujours des revenus que vous avez. Mais attention, si vous faites une fausse déclaration pour recevoir plus d’argent, vous risquez de lourdes amendes et même d’aller en prison !
Le CROUS et la CAF doivent tous deux ouvrir un compte courant en France, car le paiement mensuel y sera effectué.

Étudier la médecine en France : la vie universitaire.

Les cours à la faculté de médecine de Poitiers commencent à 8 heures et se terminent à 11h45.
Deux cours ont lieu chaque jour et il y a une pause de 15 minutes à 9h45.
La bonne occasion d’aller aux machines et de se faire de nouveaux amis

« Wow, c’est bien, alors vous avez tellement de temps libre je suppose. »
Oh oui, du temps libre pour étudier…
Étudier la médecine en France : numéro fermé ou ouvert ?
Contrairement au modèle italien, la sélection se fait à la fin de la première année. Voir https://www.le-bottin.com/augmentation-mammaire-paris pour en savoir plus