Liposuccion à Bologne France et Italie par le Dr Riccardo Marsili : pour retrouver l’harmonie physique

juillet 23, 2020 0 Par Sergino De Marco
Liposuccion à Bologne France et Italie par le Dr Riccardo Marsili : pour retrouver l’harmonie physique

Liposuccion, liposuccion, liposculpture : nombreux sont les noms qui définissent l’une des procédures de chirurgie esthétique les plus répandues et les plus demandées dans le monde ; elle promet de remodeler la silhouette de manière durable.

Le temps est souvent incommode pour le corps féminin : en raison de facteurs héréditaires, hormonaux ou alimentaires, la silhouette de la femme a tendance à s’alourdir et les cellules graisseuses à se déposer en des points moins favorables du corps, ce qui tend à le rendre peu attrayant et esthétiquement désagréable.
L’accumulation de graisse, connue sous le nom de lipodystrophie corporelle, est responsable de graves altérations des contours physiques de nombreuses personnes. La région trochantérienne – intérieur ou extérieur des cuisses – chez les femmes surtout, est la plus touchée par cette déformation.

En fait, il y a beaucoup de femmes qui, pour se mettre à l’abri et en peu de temps, éliminant ainsi l’excès de graisse, ont recours à la liposuccion pour retrouver la vigueur et l’harmonie de leur silhouette.
Liposuccion, liposuccion, liposculpture : nombreux sont les noms qui définissent l’une des procédures de chirurgie esthétique les plus répandues et les plus demandées au monde ; elle promet d’éliminer les cellules graisseuses – adipocytes – qui, déposées en excès en des points stratégiques du corps, l’ont rendu désharmonieux. La silhouette est ainsi remodelée de façon durable, car une fois le tissu adipocytaire détruit, les adipocytes eux-mêmes ne se reproduisent plus ; les femmes qui subissent cette opération retrouveront l’agilité et l’harmonie physique du passé.

Cependant, la liposuccion n’est pas une intervention pour lutter contre le surpoids ou l’obésité. En fait, elle sert à éliminer les imperfections qui s’accumulent dans les points sensibles du corps et de manière persistante, parfois malgré un mode de vie correct. Son « secret » réside en fait précisément dans cela, non pas tant dans la quantité de graisse aspirée que dans la possibilité de l’éliminer en des points précis pour rétablir l’harmonie de toute la silhouette. Le chirurgien compétent est maître de la technique mais a aussi une bonne dose de sens esthétique.

L’intervention est pratiquée par le chirurgien plastique par de petites incisions près des dépôts de tissu adipeux dans lesquelles sont introduites des canules ou des sondes.
Il s’agit d’une véritable chirurgie – et cet aspect ne doit en aucun cas être sous-estimé – qui peut être pratiquée sous anesthésie locale avec hospitalisation de jour, pour retirer jusqu’à 500 gr. de graisse. Pour des quantités plus importantes de tissu adipeux, l’opération doit être pratiquée sous anesthésie générale avec une hospitalisation quotidienne de deux jours. Dans ce cas, des macromolécules et d’autres nutriments peuvent être administrés pour compenser la perte de liquide.
La durée de l’opération varie d’une demi-heure à 2/3 heures, en fonction de la taille de la zone à traiter.

Diverses possibilités d’intervention :

Grâce à l’utilisation de canules très fines, il est possible d’aspirer de petits dépôts de graisse situés à des endroits particuliers, tels que les joues et le menton. L’opération doit cependant être réalisée par des mains très expérimentées, et ce redessin des contours du visage ne doit pas être confondu avec un lifting du visage.
Le « secret » de la liposuccion ne réside pas tant dans la quantité de graisse aspirée, mais dans la possibilité de l’éliminer en des points précis pour rétablir l’harmonie de toute la silhouette.
Les procédures de liposuccion les plus populaires

 

DOUBLE MENTON :

cette opération, qui est pratiquée sous anesthésie locale, est l’une des plus demandées par les hommes. Les résultats sont généralement très satisfaisants.

SCHIENA :

La liposuccion du dos est ce que certains appellent le traitement de la « bosse de bison ». Il s’agit d’un dépôt de graisse, voire de cellulite, situé dans le haut du dos. La procédure est simple et garantit toujours de bons résultats.
Seins : Les hypertrophies mammaires (seins volumineux) nécessitent une technique chirurgicale spécifique autre que la liposuccion. Dans ce domaine, les canules ne sont utilisées que chez les hommes qui ont un problème de gynécomastie dû à des dépôts de graisse.

ARM :

Dans le cas d’une peau très tonique, il est possible d’effectuer une simple liposuccion des bras sans avoir à recourir au lifting du bras. Le médecin évalue très soigneusement chaque cas individuel afin de recommander la technique la plus appropriée pour chaque individu.

VENTRE :

La liposuccion permet d’éliminer les dépôts de graisse localisés, qui résistent généralement aux régimes et à la gymnastique. En général, les femmes et les hommes utilisent cette procédure.
MANCHES D’AMOUR : La liposuccion est l’intervention la plus adaptée pour éliminer les bourrelets typiques de la taille et les accumulations de graisse qui se déposent sur les hanches et le dos. L’expertise du chirurgien et l’élasticité de la peau déterminent le résultat optimal de l’opération.