ŒSOPHAGE : ŒSOPHAGITE

décembre 17, 2019 0 Par Sandro Caputo

 

œsophagite

Œsophagite : Qu’est ce que c’est ?

Elle n’est pas aussi fréquente que celle provoquée par le reflux gastro-œsophagien, mais au cours de la dernière décennie, elle a acquis une plus grande pertinence pour les patients immunodéprimés (sida, traitements oncologiques). Son étiologie inclut les bactéries, les champignons et les virus. Dans les patients mentionnés il est fréquent la colonisation du virus de l’herpès simplex, types I et II, et celui de différentes espèces de Candida, qui sont commensal habituels de la bouche. Le virus varicelle-zona peut également produire une œsophagite nécrosante très grave dans ces mêmes circonstances.

L’œsophagite bactérienne est moins fréquente.

Les symptômes, avec quelques variantes selon l’étiologie et l’intensité de l’agression, sont caractérisés par une odynophagie, une dysphagie, une douleur thoracique, des nausées et des vomissements. L’endoscopie révèle la présence d’ulcères œsophagiens qui doivent être biopsiés pour en établir les caractéristiques ainsi que pour effectuer une étude des anticorps monoclonaux pour les virus, la culture bactérienne et l’observation de Candida hyphae. Les lésions œsophagiennes causées par le virus de l’immunodéficience humaine, accompagnées d’ulcérations buccales, peuvent survenir tôt au moment de la séroconversion au VIH (ce sera aussi le moment de l’apparition de l’exanthème), par lequel le diagnostic sérologique sera assuré. À un stade avancé de la maladie, les lésions peuvent réapparaître, persister et pénétrer la paroi de l’organe.

Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Œsophagite

L’œsophagite par reflux est due à la régurgitation du suc gastrique par la pepsine, qui altère la muqueuse de l’œsophage pendant une période prolongée, produisant fréquemment des lésions érosives et des ulcères. Cette affection se caractérise par une inflammation diffuse de l’œsophage distal, qui peut s’accompagner d’un ulcère gastrique ou duodénal ou d’une hernie glissante. Cette image montre une hernie hiatale de taille réduite.

Parfois, la muqueuse œsophagienne peut être recouverte à l’intérieur d’épithélium gastrique au lieu de l’œsophage, étant en continuité avec la muqueuse gastrique. Cela détermine que dans la partie inférieure de l’œsophage, un ulcère gastro-duodénal circulaire et proéminent peut se développer, qui s’étend jusqu’aux couches plus profondes et peut même entraîner une hémorragie et une perforation. Dans d’autres cas, l’image radiographique peut suggérer une grande lésion ulcéreuse, située à un point haut avec une sténose distale et au-dessus de l’hernie hiatale, qui provient d’une zone de la muqueuse œsophagienne couverte par la muqueuse gastrique, recevant le nom d’ulcère de Barrett.