Sculpter un ventre par liposuccion

septembre 18, 2019 0 Par admin1975

Comment choisir entre la liposuccion et les procédures non invasives de réduction des graisses?

Les bourrelets résistants au régime et à l’exercice sont une préoccupation commune pour de nombreux patients en chirurgie esthétique. Qu’il s’agisse d’un petit ventre persistant après la grossesse, de zones de graisse autour des cuisses ou de renflements le long des flancs et du dos, il est difficile de se débarrasser de cette graisse localisée.
La liposuccion est l’une des interventions esthétiques qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années. Cette intervention chirurgicale permet de réduire la graisse de manière sûre, efficace et permanente et d’affiner le contour du corps.

Comment s’effectue cette opération?

La liposuccion est une procédure chirurgicale d’ablation de graisse qui est apparue pour la première fois dans les années 1980. Au cours de l’intervention, un chirurgien élimine l’excès de graisse avec soin et précision au moyen d’un petit tube creux appelé canule. L’aspiration est appliquée pendant que le chirurgien déplace la canule à travers le dépôt de graisse, en enlevant l’excès de cellules graisseuses. Le but est de retrouver un corps plus svelte et harmonieux.

La liposuccion est particulièrement efficace pour supprimer les excès adipeux sur les jambes, l’abdomen, le dos, les bras, le visage et le cou. Elle donne des résultats plus spectaculaires que d’autres procédures non invasives de réduction de la graisse, mais sa période de récupération est plus longue (jusqu’à six semaines) et elle coûte généralement plus cher que ses homologues non chirurgicales.

Les traitements non chirurgicaux de réduction de la graisse emploient d’autres modalités pour cibler et éliminer les cellules graisseuses indésirables par une procédure topique, plutôt que chirurgicale. Les traitements non chirurgicaux populaires de remodelage du corps incluent :

  • CoolSculpting: CoolSculpting convient aux personnes qui sont proches de leur poids cible, mais qui souhaitent réduire des plis graisseux localisés sur les hanches, l’abdomen ou les cuisses. Ce traitement utilise un appareil de cryolipolyse spécialisé pour refroidir les cellules graisseuses indésirables sans affecter les tissus environnants. Une fois que les cellules adipeuses meurent, elles sont expulsées de l’organisme pendant les jours et les semaines qui suivent l’intervention. Le résultat final est visible au bout de trois mois.

La liposuccion est une chirurgie invasive qui vise à améliorer les contours et les proportions du corps en éliminant les dépôts graisseux localisés et disproportionnés. La liposuccion peut enlever jusqu’à 5 litres de graisse en toute sécurité pendant une séance. Selon le nombre de zones à traiter, des traitements répétés peuvent s’avérer nécessaires.

Les techniques spécifiques de liposuccion comprennent :

  1. Lipectomie assistée par aspiration où la graisse est enlevée du corps à l’aide d’une aspiration. Le SAL peut être sec, humide ou tumescent selon le volume de sérum physiologique (solution saline) injecté sur le site opératoire avant le début de la procédure.
  2. Lipoplastie assistée par ultrasons utilise l’énergie ultrasonique pour liquéfier les cellules graisseuses avant que le SAL ne soit utilisé pour éliminer la graisse liquéfiée et pour lisser les bords des zones traitées

Avant de subir une intervention chirurgicale, il est important de:

  • Être le plus en forme possible pour aider le processus de rétablissement.
  • Atteindre un poids optimal.
  • Consulter un chirurgien au sujet de la prise de médicaments, car il pourrait être nécessaire d’en arrêter certains.
  • Arrêter de fumer

Le chirurgien demandera également de fournir les antécédents médicaux complets, y compris les problèmes de santé diagnostiqués, médicaments en cours et les allergies mises à jour.On vous conseillera peut-être d’arrêter de prendre certains médicaments tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens et l’aspirine. Les traitements comme le ginkgo, le ginseng et le millepertuis sont à stopper, car ils peuvent affecter la coagulation et l’anesthésie.

Votre chirurgien vous indiquera également si d’autres examens sont nécessaires, comme des analyses sanguines, des examens radiographiques ou un électrocardiographe pour évaluer votre cœur. Préparez une « zone de récupération » dans votre logement. Il peut s’agir d’oreillers, de sacs de glace, d’un thermomètre et d’un téléphone à portée de main. Assurez-vous de prendre des dispositions pour qu’un parent ou un ami vous conduise à l’hôpital ou à la clinique. Quelqu’un devrait également rester avec vous pendant au moins 24 heures après votre retour à la maison.

Dans la plupart des cas, la liposuccion n’a pas besoin d’être répétée. Habituellement, la peau  » supplémentaire  » se contracte (se resserre) après l’intervention. Cependant, comme pour toutes les interventions chirurgicales, une chirurgie de reprise peut s’avérer nécessaire pour corriger des irrégularités mineures. Dans certains cas, une procédure pour enlever l’excès de peau sera préconisée.