Génioplastie – chirurgie esthétique du menton

décembre 21, 2019 0 Par Sandro Caputo

Génioplastie

Génioplastie / chirurgie esthétique du menton

La génioplastie, ou chirurgie esthétique du menton, peut avoir plusieurs objectifs :

Réduire un volume osseux trop important ou asymétrique
Faire avancer un menton trop petit ou trop reculé en ajoutant un implant
Liposuccion de l’excès de graisse sous le menton

L’objectif est d’embellir le visage par la chirurgie en changeant un ou plusieurs aspects qui déplaisent esthétiquement au patient tout en conservant un aspect naturel et viable sur le plan morphologique. La forme souhaitée est déterminée par le patient et le chirurgien par l’analyse des clichés photographiques qui permettent de définir le meilleur compromis entre :

1. l’aspect psychologique (ce que le patient veut et ce qui serait le mieux adapté à sa personnalité)
2. l’aspect morphologique et esthétique (ce qui serait le mieux adapté à la forme du visage)
3. l’aspect technique (ce que le chirurgien considère comme techniquement viable)

Le menton se déplace à un degré variable selon les expressions faciales de chaque patient. Cela conduit à différents degrés de guérison et d’apparence. Le projet a donc une base virtuelle : le chirurgien ne peut pas promettre qu’un résultat sera super imposable, mais il fera tout son possible pour que le résultat soit le plus semblable possible.

L’opération peut être réalisée seule ou éventuellement, si l’on souhaite une amélioration globale de l’aspect du visage, en même temps qu’une rhinoplastie (chirurgie esthétique du nez). Il est nécessaire d’attendre que le patient ait cessé de grandir (16/18 ans) avant de procéder à ce type de chirurgie.

Dans la plupart des cas, les incisions seront faites uniquement dans la bouche et le chirurgien effectuera la totalité de la chirurgie en passant par la bouche. Il est impératif de faire un bilan dentaire avant l’opération car des infections dentaires latentes peuvent se propager et mettre en danger le résultat.

Si le menton doit être réduit ou rendu symétrique, le chirurgien remodèle l’os qui constitue la structure du menton. Si le menton doit être agrandi, le chirurgien utilisera un implant en silicone dur (il en existe de nombreux types).

Après l’opération, l’élasticité de la peau lui permet de se redraper sur la nouvelle structure. La qualité de la peau et la réaction cutanée seront donc déterminantes pour le résultat final.

Pour enlever l’excès de graisse sous le menton, une petite incision est pratiquée sous le menton. La graisse est ensuite aspirée, l’incision est fermée et un pansement est mis en place sous le menton pour aider la peau à se redrapper.

Mises en garde et alternatives thérapeutiques

La génioplastie ne traite pas les asymétries préexistantes à moins que le traitement ne les cible spécifiquement. Cependant, comme après toute intervention esthétique, il est habituel que le patient se regarde et s’analyse davantage, et comme les caractéristiques qu’il n’aimait pas ont été traitées, certains patients en viennent à ne pas aimer une asymétrie préexistante qu’ils considéraient comme insignifiante avant l’intervention. Il peut donc être utile de discuter des corrections possibles de l’asymétrie avant l’intervention. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’analyser le profil global et de discuter également de la possibilité de réaliser une rhinoplastie pour éviter toute déception post-opératoire.