Visage

BIORÉVITALISATION
La biorevitalisation est un traitement de médecine esthétique très utile pour hydrater le derme du visage en profondeur. Les crèmes, bien que valides et chères, n’aident que partiellement la peau, car elles ne peuvent pas pénétrer en profondeur et agissent donc directement sur le point le plus nécessaire. Avec la Biorevitalisation, par contre, il est possible de traiter les zones du visage qui ont perdu leur tonus et leur hydratation, en allant directement à la cause : l’injection d’acide hyaluronique libre, biorevitalisant ainsi les tissus. Les bienfaits de la biorevitalisation ne sont pas immédiats, il est nécessaire, en fait, une série de séances. Le résultat final est cependant durable.

BIOSTIMULATION
La biostimulation est une procédure de médecine esthétique à l’acide hyaluronique qui résout les imperfections des rides. Lorsque la peau est très sèche et déshydratée, les ondulations cutanées, superficielles et profondes, sont le signe d’une hydratation profonde insuffisante. Grâce à la biostimulation, les cellules sont aidées à réactiver les processus biologiques naturels pour un renouvellement correct : la biostimulation signifie, en fait, fournir les moyens nécessaires pour redémarrer correctement.
La biostimulation à l’acide hyaluronique libre est le traitement de référence pour la récupération du tonus et de l’élasticité de la peau ; par conséquent, elle permet également de retrouver éclat et fraîcheur, générant un effet rajeunissant considérable.

TOXINE BOTULINIQUE (BOTULINUM)
Le Botox est le traitement de médecine esthétique le plus utilisé dans le monde. La toxine botulique est, en effet, le meilleur remède pour une apparence fraîche et reposée et grâce à ses particularités est utilisée en médecine esthétique depuis plus de 10 ans. En agissant sur le plan musculaire, il détend considérablement les zones qui, constamment contractées, provoquent de profondes rides expressives. La partie supérieure du visage après ce traitement est détendue et paraît plus jeune pendant au moins 6 mois. Rappelons que les injections de botox ne sont autorisées que pour les rides du front et entre les sourcils, pour les sourcils abaissés ou pourris, pour les rides autour des yeux ou « pattes d’oie » et enfin pour l’hyperhidrose (transpiration excessive des mains, des bras et des pieds).

 

Lasers utilisés dans les traitements esthétiques : Un bref aperçu

Les lasers et les IPL (lumière pulsée intense) sont utilisés pour une grande variété de traitements esthétiques. Voici un aperçu (résumé de l’article) de certaines des thérapies et des types de lasers utilisés pour chacune d’entre elles. Les types de lasers utilisés changent au fil du temps, au fur et à mesure de l’évolution des nouvelles technologies.
Traitements et lasers utilisés

1. Épilation

Les lasers Nd:YAG et les lasers à diode de 810 nm sont les principaux lasers utilisés pour l’épilation, mais la technique d’épilation la plus populaire actuellement n’est pas celle des lasers, mais celle des IPL, car elles sont moins chères, peuvent être utilisées sur un plus grand nombre de types de peau et permettent de traiter de plus grandes zones à la fois.

2. Resurfaçage de la peau, rajeunissement de la peau

Le resurfaçage au laser, également connu sous le nom de « laser peel » et de « laser vaporization », est très nouveau et très populaire. Il peut être utilisé contre les rides du visage, les cicatrices d’acné et autres imperfections cutanées. Une très large gamme de longueurs d’onde est utilisée : de l’Erbium YAG à 2940 nm aux lasers CO2 à 10 600 nm. Une façon d’être précis dans ce traitement est d’utiliser un scanner qui garantit que le laser n’enlève qu’une couche de peau à la fois. Une autre option consiste à utiliser les deux longueurs d’onde mélangées, car le laser CO2 pénètre plus profondément dans la peau que le laser Erbium.

3. Suppression des tatouages

Aujourd’hui, les lasers Q-switch et Nd:YAG à 1064 nm et 532 nm et l’Alexandrite à 755 nm sont utilisés ensemble afin de couvrir tout le spectre des couleurs dans les tatouages. La chaleur générée par le faisceau décompose l’encre du tatouage. Les petites particules d’encre sont absorbées par le système immunitaire.

4. Traitement des lésions pigmentées

Les lasers pulsés sont les plus efficaces dans ce traitement. Il existe de nombreux lasers utilisés en fonction du type de lésion. En voici la liste : Nd:YAG à 1064 nm et doublé à 532 nm, Alexandrite à 755 nm, colorant pulsé à 510 nm, Krypton à 520-530 nm, et Cuivre en phase vapeur à 511 nm.

5. Traitement des lésions vasculaires

Il existe de nombreux types de lésions vasculaires, mais elles comprennent toutes des vaisseaux sanguins. Presque aucune de ces lésions n’est dangereuse, ce qui rend le traitement au laser cosmétique. Les principaux lasers (et sources de lumière) utilisés aujourd’hui pour le traitement sont les lasers à colorant pulsés dans la gamme 585-595 nm, les Nd:YAG doublés pulsés à 1064 nm et 532 nm, et maintenant les IPL.

Surveillance du système

Pour les lasers invasifs (ceux qui fonctionnent plus profondément que la peau comme les lasers au CO2), la FDA exige des systèmes de surveillance interne et externe de l’énergie et de l’alimentation. Mais ce n’est pas le cas pour les lasers non invasifs (principalement les lasers travaillant sur la peau). Ainsi, pour les lasers non invasifs et les LPI, il appartient aux fabricants de créer un système qui surveille les systèmes en interne. Et ensuite, c’est à l’utilisateur final de décider si un système de mesure externe est toujours nécessaire. Habituellement, un ingénieur de service sur le terrain vient « calibrer » votre laser, mais vous pouvez décider que cela ne vous donne pas suffisamment d’informations sur le laser de façon régulière.
Avec un outil de mesure externe, vous pourrez mesurer, entre autres, l’énergie totale et la fluence (en J/cm²). Vous pourrez constater que les réglages de votre laser ou de votre IPL sont en corrélation avec la sortie réelle, ce qui vous permettra de vous tenir informé des performances de votre application, ce qui pourrait vous éviter des appels de service coûteux.

Résumé

Le domaine du traitement cosmétique au laser et à la lumière est très vaste et continue à se développer. Il est de la plus haute importance, si vous travaillez dans ce secteur, de vous tenir au courant des dernières technologies afin de décider si vous offrez à vos clients le meilleur traitement possible. Il vaut également la peine d’envisager si vous souhaitez utiliser un appareil externe de mesure de l’énergie pour contrôler le rendement réel de votre laser ou de votre source IPL.